Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

"L'art équestre commence par la perfection des choses simples."

Nuno Oliveira.

  Les articles équestres de conseilartequestre.com
   
PIERRE GUILBAUD, QUI SUIS-JE
LES STAGES DE CONSEIL ART EQUESTRE
LES ARTICLES DE CONSEIL ART EQUESTRE
AIDE A L'ACHAT D'UN CHEVAL
CONTACTER PIERRE GUILBAUD A CONSEIL ART EQUESTRE
LE LIVRE D'OR DE CONSEIL ART EQUESTRE
LES PARTENAIRES DE CONSEIL ART EQUESTRE

Les perversions du dressage, un article de conseil art équestre

Les perversions du dressage, un article de conseil art équestre

Articles:

Les origines de l'art questre

Xénophon

Les perversions du dressage

Antoine de Pluvinel

Franois Robichon de la Gurinire

Longer un cheval

Le changement de pied

L'paule en dedans

Les perversions du dressage

Le dressage, discipline normalement commune toutes les disciplines questres, est apparemment devenu une spcialit rgie par des "techniques d'entrainements" et l'utilisation de chevaux "spcifiques". Bon nombre de professionnels et fortiori d'amateurs ne s'y retrouvent plus, faute de discours clairs, cohrents et surtout de bon sens. J'expose dans la suite de cet article mon point de vue, certes loin d'tre une vrit absolue mais dont l'objectif vise une prise de conscience, du plus grand nombre, des graves dviances qui rgissent le dressage en comptition.

 

Les perversions du dressage, un article de conseil art équestre

Depuis quelques temps je constate sur certains forums que l'on banalise certaines situations sous couvert de "savantes thories". En premier lieu, je parlerai de cette obsession de dire que certains chevaux sont aptes au dressage et que d'autres sont tout bonnement "des dchets du genre quin". Certes le dressage requiert un cheval qui se dplace au trois allures de manire rgulire, mais d'aucune manire, si les mthodes sont rellement justes, elles ne doivent cartes un ou plusieurs types de chevaux. S'agit-il de concours de dressage ou "de modles et allures" ? Parce qu'aujourd'hui, en concours, il est vident que quel que soit la race tous les chevaux se ressemblent. Il est beaucoup plus question d'aptitudes naturelles du cheval que de dressage. Il n'y a qu' regarder les coefficients pour s'en convaincre : Appuyer au trot coef 2, Piaffer Coef 1...., il y en a d'autres comme a!

Le systme actuel est corrompu par la masse de professionnels qui se dlectent dj l'ide de l'argent qu'ils vont gagner "rparer" les "erreurs" commises par les cavaliers (qui, soit dit en passant, appliquent au pied de la lettre les conseils des-dits professionnels).
Et l, il y a toujours une bonne excuse : c'est vous qui n'avez rien compris !
"C'est un manque d'impulsion (dont ils ne connaissent d'ailleurs pas la dfinition puisque ce terme n'existe pas en allemand - et ce sont les ouvrages allemands qui font rfrence !) : plus de jambes voyons ! La demi-parade (mot qui dsigne plus potiquement le terme "tirer") n'est pas faite au bon moment ! etc, etc.... La rotation de la queue n'tait pas dans le bon sens aussi !"

Plus srieusement, ce sont les chevaux les grands perdants de cette histoire. Ces chevaux sont des merveilles d'aptitudes, malheureusement la vanit humaine les transforme en esclaves plus ou moins bien lotis. Les grandes curies regorgent de chevaux qui tiquent, mal dans leur peau et pour cause. Le milieu du dressage aseptise les conditions de vie de ces chevaux au point de les rendre fous : grands boxes dpourvus de tous moyens de communications avec leurs congnres (mais il y a la vido pour surveiller), pas ou peu de sorties au paddock (ils risquent de se blesser !!...), entranement rgulier la sauce allemande indigeste (au nom de la musculation du dos) avec le dernier entraneur la mode (tout comme les politiciens, vous posez une question et il rpond ct). En fait, cela se rapproche de la situation carcrale mais heureusement la sacro-sainte FEI depuis mis fin aux problmes en ajoutant un article sur "l'athlte heureux".

Je vais maintenant en venir la "mthode d'entranements" qui est en passe de devenir "normale" aux yeux du plus grand nombre. Certains la nomment hyperflexion : bas et rond, rollkr, enroul... j'en ai surement oublies ; mais cela dsigne chaque fois un cheval encapuchonn ! Ils y vont coup d'arguments aussi pittoresques les uns que les autres car tous le savent, ils n'ont pas de moyens autres pour justifier leur mthode ! L'encapuchonnement toujours t dcrit comme une faute majeure par tous les cuyers quelle que soit leur nationalit. Cela met les chevaux sur les paules, coupe leur vision (les chevaux ne voient plus que leurs pieds), drgle les perceptions de l'oreille interne ncessaire l'quilibre , bloque le dos et provoque des altrations graves de la locomotion : pas ambl et trot passag sont monnaie courante. Seul les chevaux extraordinaires peuvent s'en sortir et encore grand peine. Des vidos ainsi que des ouvrages ("Drives du dressage moderne" de Philippe Karl, notamment) relatent ces mthodes pour en dcrire les abus. Mais ce n'est pas "politiquement correct" d'en parler et encore moins de le dcrier.

Le plus grave, c'est que ce systme a atteint toutes les branches de la filire depuis les instances fdrales jusqu'aux plus petits moniteurs, en passant par ceux qui le dcriaient nagure. D'aucuns rpondront que c'est le meilleur systme car il gagne. D'accord, il gagne : 1/ parce que les juges le cautionnent ; 2/ le rglement des concours fait la part belle ce systme ; 3/ car les sommes engages sont exorbitantes ; 4/ ensuite cela fait vivre toute la filire depuis l'leveur jusqu'aux marchands de produits miracles ; 5/ enfin, parce que personne ne ragit.


Il est aberrant de constater que ce sont les chevaux de "dressage" qui ont la dure de vie la plus courte. Des tudes srieuses ont t menes ce sujet. Le systme du "tire et pousse" encore de beaux jours devant lui. Faudra-t-il attendre que les ligues de protection des animaux s'en mlent pour ragir ? Ce sera une catastrophe pour toute la filire cheval dans son entier et tout le monde paiera pour les malversations d'une branche sense tre la base de toutes les autres.

Heureusement, dans ce tableau noir, je sais qu'il y a encore des gens comptents, conscients de ces problmes et qui ont l'envie de se battre face ce flau.
Je citerais pour terminer une phrase du Matre Oliveira: "Ce qu'il faut surtout, c'est monter dans la lgret, tout le reste c'est le massacre des innocents."

Sincrement

PS: Si vous souhaitez ragir, je vous invite laisser un message depuis la page contact du site, je publierai les commentaires les plus pertinents la suite de cet article.
   

"La théorie nous enseigne à travailler sur de bons principes; et ces principes, au lieu de s'opposer à la nature, doivent servir à la perfectionner par le secours de l'Art."

La Guérinière

         
RETOUR ACCUEIL CONSEIL ART EQUESTRE   PLAN DU SITE CONSEIL ART EQUESTRE   POUR SIGNALER UN PROBLEME TECHNIQUE
         
        Haut de page