Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

"L'art équestre commence par la perfection des choses simples."

Nuno Oliveira.

  Les articles équestres de conseilartequestre.com
   
PIERRE GUILBAUD, QUI SUIS-JE
LES STAGES DE CONSEIL ART EQUESTRE
LES ARTICLES DE CONSEIL ART EQUESTRE
AIDE A L'ACHAT D'UN CHEVAL
CONTACTER PIERRE GUILBAUD A CONSEIL ART EQUESTRE
LE LIVRE D'OR DE CONSEIL ART EQUESTRE
LES PARTENAIRES DE CONSEIL ART EQUESTRE

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir
La mche qui arrive au grasset pour activer.

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir
L'enrnement fix au caveon

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir
La pointe de la chambrire l'paule

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir
Recherche de l'extension de la voute dorsale

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir
...sur des allures tendues

Articles:

Les origines de l'art questre

Xénophon

Les perversions du dressage

Antoine de Pluvinel

Franois Robichon de la Gurinire

Longer un cheval

Le changement de pied

L'paule en dedans

Longer un cheval

Diffrentes raisons amnent longer un cheval. Que ce soit au cours du dbourrage, d'un travail en vue de muscler le dos, d'un chauffement; les rgles de base sont les mmes. Beaucoup de personnes estiment savoir longer un cheval, mais peu le font vritablement correctement.

 

Longer un cheval, un article de conseil art équestre
Cliquer pour agrandir

Le but du travail en longe est d'obtenir qu'il se porte en avant, sur des allures tendues, dans un quilibre horizontal et dans le calme. Longer un cheval offre des avantages, mais aussi des inconvnients.

Parmi les avantages, le premier est le fait de faire voluer le cheval sans contrainte de poids et dans une relative libert. Ceci est trs important lors du dbourrage car le travail en longe permet de librer un poulain qui aura tendance se retenir.
En deuxime lieu, il permet de voir les faiblesses ventuelles ainsi que les asymtries du cheval et donc d'orienter le travail la selle. Enfin, bien men, ce travail la longe permet d'amliorer la locomotion du cheval.
Venons-en maintenant aux inconvnients. S'il est mal fait, ce travail peut affoler le cheval, provoquer l'apparition de tares telles que vessigons, molettes articulaires, douleurs dorsales lies l'emploi d'enrnements coercitifs et/ou sances trop longues.

L'emploi d'un enrnement la longe doit avoir une vritable justification. Je pense qu'il est prfrable de bannir ceux qui limitent le jeu latral de l'encolure. L'enrnement doit laisser la libert au cheval de modifier sa position d'encolure dans un cadre - celui-ci tant dfini par l'ajustement de l'enrnement. Je conseille galement d'ajuster l'enrnement au caveon et non l'embouchure. L'enrnement dtermine une attitude, mais en aucun cas il ne doit se substituer la main: ce n'est pas son rle.

Concernant le matriel, celui-ci doit tre simple, pratique et fiable. Concrtement un caveon lger, compos d'une arcade mtallique gaine de cuir et munie de trois anneaux, est excellent. Ce type de caveon se trouve difficilement en France, mais son efficacit est de trs loin suprieure ceux de ses homologues bards d'innovations et de rembourrages plus pais les uns que les autres. Une longe plate de coton avec un systme d'attache en cuir avec boucles est prfrable aux mousquetons. Sa longueur doit tre de 8 mtres minimum. Une chambrire la fois souple et nerveuse, disposant d'une longue mche, permettra d'atteindre le cheval sans s'agiter. Enfin, une paire de gants est vivement conseille.
Le placement du longeur est de la plus grande importance et est souvent la cause des problmes (cheval qui n'avance pas, s'excite). Celui-ci doit se trouver perpendiculaire l'axe des hanches lorsque le cheval est en mouvement, dans l'axe des paules si le cheval rtrcit le cercle sans y avoir t invit. Pour ralentir le cheval, le longeur se placera entre les paules et la tte. Bien entendu, il s'agit de valeurs gnrales et l'observation attentive des ractions du cheval doivent permettre au longeur de s'adapter au mieux, suivant les circonstances.
La tenue de la longe est galement importante. Elle doit tre tenue par la main laquelle le cheval tourne. Le flot ainsi que la chambrire dans l'autre main.
La chambrire, quant elle, doit tre tenue la pointe dirige derrire le cheval et non la pointe dans le dos du longeur.

J'en viens maintenant l'usage proprement-dit de la longe et de la chambrire. La longe correspond la main du cavalier et la chambrire ses jambes. Tout comme la selle, le contact de la main doit tre lger sans pour autant laisser la longe en guirlande. La main doit prendre et rendre de manire subtile afin de ne pas offrir de point fixe sur lequel le cheval se mettrait tirer invitablement ce, tout en contrlant le diamtre du cercle. Les vibrations de la main qui peuvent aller jusqu' la saccade, permettent de ralentir le cheval ou de calmer les ardeurs du cheval dsordonn. La chambrire se doit d'tre tenue pointe au sol tout instant. Elle ne doit s'lever que pour porter le cheval en avant, si celui-ci s'y refuse la voix. Son action doit toujours tre mesure et gradue. Afin d'agir de la manire la plus optimale, le longeur s'exercera manier la mche sans de grandes gesticulations. En effet, c'est la pointe de la mche qui arrive au grasset, qui active le cheval et non des zbrures infliges sur la croupe. Celles-ci sont le rsultat de la pratique courante (et qui n'est pas sans dfauts savoir qu'elles incitent le cheval ruer et par l mme nuisent au mouvement en avant). Employer la mche au grasset favorise l'engagement du postrieur et donc la pousse qui en rsulte.
Dans un deuxime temps, elle peut ventuellement agir pointe l'horizontale vers l'paule pour redresser le cheval qui tomberait sur son paule intrieure. Personnellement, je ne pratique pas la chambrire devant le nez pour arrter le cheval, car celle-ci doit rester avant tout dvolue au mouvement en avant. Je prfre utiliser mon placement et la voix pour arrter mon cheval.

La voix tant une aide primordiale pour dresser un cheval, elle s'enseigne d'abord la longe.
Pour tre comprise, elle doit se substituer petit petit la gestuelle. Au dbut, associer la voix une action simple. Par rptition, et si vous avez soin de cder au bon moment, le cheval maniera au son de celle-ci. La voix doit pouvoir calmer, activer, rassurer ou rprimander. Le plus important est l'intonation et non le mot. Le choix des mots appartient au longeur et il n'est d'aucune utilit de changer votre vocable sous prtexte qu'un cheval n'y a pas t habitu. Ce qui est valable, c'est l'intonation: descendante et basse pour calmer ou rassurer, et montante et sche pour activer ou rprimander.

Veiller maintenir le cheval attentif en variant les diamtres, les allures ainsi que l'endroit o vous vous trouvez, est le gage d'une bonne sance pour lui comme pour vous. Cela implique de longer dans une carrire. L'utilit du rond de longe est de pouvoir canaliser les poulains plus facilement. Mais il s'avre rapidement rbarbatif pour le cheval ds que celui-ci est accoutum a tre long.

Pour finir et pour remercier ceux qui m'auront lu jusqu'au bout, voici quelques conseils qui ont valeur de prceptes pour moi:

Ne jamais longer sur une embouchure, mais sur un caveon.

Tout enrnement doit tre ajust de manire ne pas agir lorsque le cheval l'attitude voulue. De plus, l'idal est qu'il n'agisse pas sur la bouche et prserve la libert latrale de l'encolure. L'enrnement prsent ici est de ce type. Il est, de plus, volutif suivant le degr de rassembl atteint par le cheval.

Laissez des temps de pause frquents, au pas, pour laisser le cheval se dcontracter.

Commencez le travail la main la plus difficile, le plus souvent possible. Cela permet de ne pas favoriser le travail de la main facile, main o l'on a toujours tendance travailler plus longtemps.

Bon travail tous.

PS: Si vous souhaitez que j'aborde un thme en particulier, n'hsitez pas me le faire savoir en m'envoyant un message depuis la page contact.
   

"La théorie nous enseigne à travailler sur de bons principes; et ces principes, au lieu de s'opposer à la nature, doivent servir à la perfectionner par le secours de l'Art."

La Guérinière

         
RETOUR ACCUEIL CONSEIL ART EQUESTRE   PLAN DU SITE CONSEIL ART EQUESTRE   POUR SIGNALER UN PROBLEME TECHNIQUE
         
        Haut de page